L’adieu à Maurice Priaulet, par Freddy Porte.

Alors que Luis David Adame lidiait son dernier toro, Maurice passa à ma hauteur dans le callejon et me lança l’information en guise de confidence : Castella offre un 7ème toro, un toro de regalo comme on dit dans le mundillo.

Ce furent les derniers mots, je crois, qu’il m’adressa ce dimanche soir à Istres. La Corrida Charra prit fin et chacun rentra chez soi.

Le docteur Priaulet avait des responsabilités sanitaires et gérait le toril des arènes d’Istres, ce même toril qu’il avait conçu pour le bien-être des toros. C’était son leitmotiv, son souci, sa priorité.

En tant que vétérinaire, il était fier de s’être investi, de s’être autant impliqué pour faire admettre son point de vue : les toros doivent être bien avant la course. L’antichambre de leur fin de vie doit être confortable, ventilée, rafraîchie, les animaux doivent y trouver une certaine sérénité.

L’homme était passionné : « je me régale » disait-il , tant il était heureux d’avoir vu triompher ses idées.

«Viens voir, ne fais pas de bruit, il ne faut pas les déranger, viens voir comme ils sont tranquilles, comme ils sont bien…»

J’avais le privilège de constater ce que Maurice Priaulet venait de formuler. Le bien-être animal était sa priorité.

Avec Jean-Pierre Eyraud, il formait un tandem auquel s’était ajouté un jeune disciple à qui il avait insufflé sa philosophie. Ils doivent se sentir bien seuls aujourd’hui et un peu orphelins comme le sont les toros qu’il aimait et respectait tant.

Nous, ses amis qui appréciaient le personnage, nous sommes aussi un peu orphelins et désemparés.

Maurice, tu es parti trop tôt, tu vas nous manquer, comme tu vas manquer aux plazas d’Arles et de Saint Martin de Crau que tu couvrais de tes compétences.

J’espère seulement que là-haut tu y retrouveras, Luc, Bernard et les autres, tous les autres, tous ceux qui en leur temps ont aimé et défendu la Fiesta.

Adieu Maurice.

Freddy Porte
(25 juin 2019)

Les obsèques de Maurice Priaulet auront lieu à l’église de Maussane le jeudi 27 juin à 11h00. RIP

(Photo : Y.C. Morcillo)