Baptiste Cissé quitte les ruedos.

Je mets fin à ma carrière de novillero avec picador. Une décision personnelle, définitive et mûrement réfléchie.

Ainsi a-t-on appris avec surprise hier que Baptiste Cissé quittait les ruedos. Et il ajoute :

Je voudrais remercier ma famille, mes amis et toutes les personnes qui m’ont aidé, soutenu, encouragé et qui ont cru en moi durant ce parcours qui m’aura permis de vivre une étape de ma vie dans laquelle je suis réellement très fier d’avoir vécu tout ce que j’ai pu y vivre.

Mon apoderado, Richard Milian, d’avoir toujours été là pour moi, d’avoir su me conseiller et par la même occasion de m’avoir éduqué tauromachiquement parlant durant toutes ces années. Au toreo en général pour m’avoir inculqué des valeurs que j’ai toujours suivies dans cette profession, en essayant de toujours valoriser le toreo, ainsi que l’habit de lumières. Merci à tous.

Nul doute que le garçon, qui a la tête sur les épaules, aura pesé le pour et le contre pour prendre cette décision qui engage son avenir.

Pour cette nouvelle orientation qu’il donne à son existence, il saura tirer parti des expériences vécues dans le monde de la tauromachie et mettre à profit les valeurs qu’elle véhicule. 

Que la réussite t’accompagne, Baptiste. Suerte !