Madrid. 21 mai. Corrida accidentée.

Une tarde accidentée hier à Las Ventas où les toros d’El Pilar, bien présentés, se sont avérés compliqués, à l’exception du troisième. Juan del Alamo et Gonzalo Caballero en ont fait les frais.

L’ambiance était donnée dès le départ où le public protesta la présence au palco de Gonzalo de Villa auquel on reprochait l’octroi des deux oreilles qui ouvrirent la Puerta Grande à Miguel Angel Perera. Les manifestations de mauvaise humeur durèrent jusqu’au premier tiers de la lidia du toro d’ouverture.

C’est dans ce contexte que sortit le premier Pilar de la tarde, bien lidié dès le départ par Juan del Alamo et sa cuadrilla. Alors que le torero pensait avoir le bicho dans sa muleta, ce dernier le prit violemment. Le salmantino continua la lidia, signant de valeureuses séries droitières, la corne gauche s’avérant peu fréquentable. Après l’estocade, le toro faillit accrocher à nouveau Juan del Alamo qui fut récompensé d’une vuelta avant de rejoindre l’infirmerie.

Le garçon revint pour lidier le quatrième, mais le peu d’options offertes fit que ce second combat s’acheva en silence.

En tant que chef de lidia, il revint à Juan del Alamo de se charger du sixième suite à la blessure de Gonzalo Caballero. Bien au capote, le mirobrigense (natif de Ciudad Rodrigo) tira ce qu’il put d’un Pilar finissant a menos, passant progressivement de noble à parado. Silence après une lame basse.

Alors qu’il mettait son premier adversaire en suerte face au cheval, José Garrido fut pris lui aussi, heureusement sans conséquences. Ce Pilar compliqué ne lui permis que de montrer sa volonté, faute de mieux. Silence après deux assauts avec la rapière.

Bien dans le maniement du capote, Garrido fit face à nouveau à un opposant difficile. Faena valeureuse du garçon qui tenta de tirer le meilleur de son adversaire sur les deux bords avant de connaître quelques difficultés avec les aciers. Silence.

Gonzalo Caballero ne put rien tirer d’entrée d’un adversaire abanto de salida mais qui finit dans de bonnes dispositions au dernier tiers, permettant au madrilène de composer une faena de correcte facture avant d’être pris lors de l’entrée a matar, recevant une cornada de 25 cm dans la cuisse gauche avec atteinte du nerf sciatique. Pronostic : grave.

Juan del Alamo expédia l’animal. Gonzalo Caballlero fut opéré sur place sous anesthésie générale avant d’être transféré à l’hôpital madrilène de La Fraternidad.

Juan del Alamo souffre quant à lui d’une lésion ischio-tibiale à la jambe gauche.

Photos : Ferdinand De Marchi.