Autre escale.

Après plus de 11 périples transatlantiques (équipage au complet), la caravelle Mexico Aztecas y Toros suivant ses grandes sœurs (1), c’est un petit cabotage qui a permis un mouillage forain dans l’anse Foyer Maurice Albaric à Nîmes, dernier escale, avant la croisière vicoise en juin.

Ce périple est à l’instigation de Joé Gabourdès, grand amiral de la Coordination des Clubs Taurins de Nîmes et du Gard (2). A ce jour leur nombre est de 28.

Le capitaine Jean-François Nevière avait délégué les cartes et la barre pour ce saut de puce en pays gardois. Donc équipage succinct, un des sous-officiers du bureau, Evelyne, un quartier-maître, Jacques, notre moussaillon porte-bonheur, Axel Dumond, en compagnie des matelots Claudie et Luc.

Après avoir lu l’historique, et l’éthique de l’association envoyés en morse par le seul maître à bord depuis 2007, Captain Jeff, la discussion s’est poursuivie à bâtons rompus. La dernière revue sera offerte par les parents d’Axel au professeur de français de leur fils : pour susciter des vocations et peut-être une nouvelle Plume Jeune ( la dotation du prix est loin d’être négligeable). Un peu d’aficion militante.

Bien sûr, les voyages de l’autre coté du Charco ont été évoqués, bien que Mexico Aztecas y Toros ne soit pas une agence de voyage.

Deux textes ont été lus , celui du mousse (par lui-même) et celui du Maestro Curro Caro par le quartier-maître déjà cité.

Il est à noter que le thème de la transmission de l’Aficion entre générations fut largement débattu, ainsi qu’un appel à textes  pour les adultes.

Après plus de deux heures de discussion devant une cinquantaine de personnes ( (coefficient de marée élevée), l’heure du ratafia, pastis et autres breuvages a sonné devant le comptoir de la cambuse.

Les échanges ont continué pendant les agapes chez «Le Blond» (non pas Michel , l’auteur des « Grands Corsaires ») mais l’ancien mozo de espada du Maestro Richard Milian, super repas à la taverne «La Terna».

Un vent d’Est , porteur, nous a fait lever l’ancre pour retourner vers les eaux territoriales fontvieilloises.

Un grand merci pour l’accueil chaleureux (lors de cette halte maritime) et peut-être un grand pas dans la normalisation des relations diplomatiques entre Nîmois et Arlésiens (clin d’œil au président Gabourdès).

Synopsis pour les puristes

L’association Mexico Aztecas y Toros a été reçue par le président Gabourdès et la Coordination des Clubs Taurins de Nîmes et du Gard le samedi 18 mai à Nîmes (plus ou moins 10h15 AM)

Ordre du jour : historique, éthique, projets de l’association (revue, voyages, concours Jeunes Plumes Taurines)

  • Préambule du Président lu devant le conclave (no hay billetes)
  • Fin des débats 11h 48 AM
  • Apéritif 12 h GMT
  • repas 14h15 h PM
  • levée de séance définitive 16h

Brindis à Georges Audouy dit « Dudule », aficionado a los toros et figure emblématique de la casa Heyral.

Jacques Lanfranchi «El Kallista»
(
Mardi 21 mai 2019)

  1. en 1492, Christophe Colomb pour sa première transatlantique entre l’Europe et les Amériques (le Nouveau Monde) commandait trois navires : la Santa Maria, la Niña, La Pinta.
  2. Expérience tentée à Arles sous l’appellation Clubs Taurins du Pays d’Arles de 2004 à 2015. Dissout grâce à l’obscurantisme, l’hégémonie et l’incurie de pas mal de clubs arlésiens : Vanitas -Vanitatum – Omni – Vanitas ( vanité des vanités, tout est vanité)