Raphèle-lès-Arles. 8 mai. Raul Puebla le plus en vue.

La météo du jour avait découragé pas mal d’aficionados et c’est devant des gradins clairsemés que s’est déroulée cette novillada sans picadors.

La tarde opposait deux élèves de l’Ecole Taurine du Pays d’Arles, un troisième de celle de Béziers et le dernier de celle de Madrid à quatre erales d’Alain et Frédérique Tardieu, ces derniers donnant des jeux divers, les deux premiers justes de forces.

Lucas Miñana (Béziers) s’est appliqué mais a connu quelques difficultés dans le maniement de l’acier. Salut.

Raul Puebla (Madrid) a signé le meilleur de la tarde mais le final avec l’estoc a fait s’envoler un possible trophée. Vuelta.

Borja Escudero (Arles) eut du mal à s’imposer avec les étoffes, finissant sur une lame hors sujet qui ne l’empêcha pas de faire une vuelta excessive. 

Fabien Castellani (Arles) a dû passer par la case infirmerie suite à un accrochage en début de faena et c’est Lucas Miñana mit fin (difficilement) à la vie publique du Tardieu.

Photos : Jean-Luc Jouet.