Résumé des derniers spectacles.

A Séville, dimanche 21 avril, face à des toros de Victoriano del Rio nobles mais justes de race et sans forces, seul José Maria Manzanares est parvenu à couper une oreille, El Juli et Andrés Roca Rey repartant les mains vides.

  • El Juli : salut et silence.
  • José Maria Manzanares : silence et oreille.
  • Andrés Roca Rey : silence et salut.

 

Le « No hay billetes » affiché à la taquilla montre que le public sévillan conserve ses illusions.
Pour combien de temps encore ?

(Photo : https://plazadetorosdelamaestranza.com/)


A Madrid, dimanche 21 avril, l’empresa PLaza 1 proposait une corrida à base de toros de Toros de El Torero. En cinquième sortit un sobrero de Lagunajanda. Bétail de présentation correcte et donnant des jeux divers, les second et quatrième un peu au-dessus du lot.

Juan Ortega se distingue face au deuxième et perd de justesse une oreille à cause d’une lame desprendida.

David Galvan et Pablo Aguado ne parviennent pas à convaincre.

  • David Galvan : palmas et silence.
  • Juan Ortega : vuelta et palmas.
  • Pablo Aguado : silence et palmas.

 

(Photo : PLaza 1)


Carrión de Calatrava (Ciudad Real).

Lundi 22 avril. Toros de Hermanos Garzón.

  • Víctor Puerto : oreille et oreille.
  • Aníbal Ruiz : ovation et deux oreilles.

A Zaragoza, mardi 23 avril,la moins d’un quart d’entrée pour la corrida-concours qui mettait en compétition des toros des ganaderias de Saltillo, Miura, Carriquiri, Concha y Sierra, Murteira Grave et Toros de Pablo Mayoral, tous bien présentés, maniables à des degrés divers les 3º, 4º, 5º et 6º.

Le vainqueur se nomme « Colibrí« , nº 51, de pelage negro mulato, né en septembre 2014, 581 kg, et porte le fer de la ganaderia portugaise de Murteira Grave.

Côté piétons, les qualités de lidiador de Domingo Lopez Chaves ont fait la différence et lui ont valu de faire une vuelta à son premier et de couper une oreille du quatrième.

A cheval, c’est Jorges Torres qui s’est distingué face au sixième toro (Pablo Mayoral).

  • Domingo Lopez Chaves (Saltillo-Concha y Sierra) : vuelta et oreille.
  • Daniel Cuevas (Miura-Murteira Grave) : bronca aux deux.
  • David Galvan (Carriquiri-Pablo Mayoral) : salut et ovation).

Photo : Joël Buravand.
Voir toutes les photos de Joël : PHOTOS.