Thomas Joubert et Andy Younes peaufinent leur préparation.

Thomas Joubert, Andy Younes, deux matadors français aux styles différents, deux personnalités contrastées mais un même but : triompher devant leur public.

Les deux jeunes toreros se rencontreront lundi prochain dans l’amphithéâtre arlésien face à des toros de trois ganaderias différentes, Pedraza de Yeltes, El Tajo y La Reina (Joselito) et Torrestrella, un échantillon ouvert qui devrait leur permettre de trouver les adversaires qui conviennent à leurs styles respectifs. Nul doute que chacun mettra tout en oeuvre pour prouver qu’il a des choses à dire à ce niveau et éventuellement trouver place dans des affiches en cours d’élaboration pour cette temporada.

Loin d’être un mano a mano de circonstances, celui qui opposera les matadors arlésiens Thomas Joubert et Andy Younes est au contraire chargé de sens : les deux ont triomphé avec force à Arles, le premier en 2017, le second en 2018 ; les deux ont conquis le respect de l’aficion française en faisant preuve de talent et d’abnégation : le premier en imposant son toreo vertical jusqu’aux ultimes conséquences à Bayonne, le second en se hissant à la hauteur d’un grand toro de Jandilla dont il obtint la grâce à Arles (arenes-arles.com)

Pour préparer cette rencontre, les deux arlésiens se sont retrouvés à La Chassagne à l’invitation du maître des lieux, Jean-Baptiste Jalabert, pour un tentadero auquel la presse spécialisée était conviée. Face à des vaches du fer local, les deux diestros ont montré qu’ils avaient des arguments à faire valoir. De bon augure pour le lundi de Pâques ! Suerte !

(Photo : Isabelle Dupin)