Castellon. 28 mars. Oreille de despedida pour El Cid.

Seconde corrida de la Feria de la Magdalena de Castellon avec des toros d’El Pilar, bien présentés et donnant des jeux divers, les 4° et 6° se détachant du lot.

El Cid, qui faisait ses adieux à l’aficion locale, signa une première faena propre mais qui dégagea peu d’émotion en raison des forces justes de son opposant. Toreo à mi-hauteur sans trop obliger le bicho, quelques bonnes séquences droitières et un passage à gauche moins convainquant, le cornu évoluant a menos. Silence après une lame desprendida.

La seconde faena du diestro de Salteras, brindée à Juan José Padilla, revêtit plus d’intérêt du fait d’une présence plus marquée du pensionnaire d’El Pilar. Manuel Jésus trouva la distance juste et les tandas droitières furent de bonne note, le passage sur la corne gauche faisant baisser l’intensité du trasteo. Final par circulaires avant une nouvelle lame desprendida. Oreille de despedida.

Alberto Lopez Simon tomba sur un premier Pilar juste de race qu’il soumit par le bas avant que l’animal ne se décompose très vite. Silence après une bonne lame.

Le quinto baissa rapidement de ton et le torero de Barajas dut jouer sa partition dans les terrains de proximité, dessinant une longue faena volontaire rématée par une bonne estocade portée au second assaut. Salut.

Roman, volontaire et solide comme à son habitude, sut conduire son opposant aux embestidas inégales pour en tirer une faena de correcte facture terminée par luquecinas. Le franco-valencian  logea une lame traserita au deuxième essai et fut appelé à saluer, le palco ne jugeant pas utile de prendre en compte la légère pétition finale. 

Le sixième afficha une belle mobilité, s’employant avec entrega tant aux piques qu’aux banderilles, mais aussi dans la muleta de Roman qui le soumit par le bas avant de composer un travail d’inégale intensité qui ne trouva pas d’écho sur les tendidos. Silence.

Photos : Joël Buravand.
Voir toutes les photos de Joël en cliquant ici : PHOTOS.