Les spectacles du samedi 23 mars : La Flecha, Roldan, Coria.

La plaza de toros de La Flecha, du nom du quartier où elle a été édifiée dans la ville d’Arroyo de la Encomienda (Valladolid) accueillait hier une corrida de Victorino Martin.

Des toros bien présentés et donnant des jeux divers, intéressants dans l’ensemble. 

Emilio de Justo, initialement prévu à l’affiche mais toujours convalescent de sa blessure au poignet, avait été remplacé par Curro Diaz. Bonne première faena du torero de Linares qui perd le bénéfice de son travail avec l’épée, laissant filer la première oreille potentielle (ovation). Le quatrième était le bicho le plus compliqué de la course. Curro Diaz essaya d’en tirer quelque chose, sans succès. A nouveau maladroit avec les aciers (silence).

Morenito de Aranda, bien au capote, signa une première faena de bon goût, mais lui aussi connut des difficultés à la mise à mort (ovation). A nouveau élégant avec le capote, le garçon dessina une seconde faena volontaire face à un animal compliqué, laissant les meilleures séquences sur la main gauche. Oreille après une bonne lame cette fois.

La palme du jour est revenue à Ruben Pinar qui, face au dernier toro de la course, un bicho important, composa une faena compacte de belle facture, volontaire et sincère qui lui valut de couper les deux oreilles du Victorino, lequel fut applaudi à l’arrastre. L’albaceteño avait auparavant bien toréé son premier adversaire, surtout à gauche, perdant avec l’estoc un possible trophée (ovation).

Puerta Grande pour Ruben Pinar.

(Photo : José Salvador Alonso)


A Roldan (Murcia), dans une plaza de toros portative, était célébré un spectacle mixte avec un matador, Filiberto, qui remplaçait Salvador Cortes, un novillero, Cristobal Ramos « Parrita », qui débutait en piquée, et un novillero sans picadors, Victor Acebo, murcianos tous les trois.

Face à eux, deux toros de Manuel Caro Andrade, deux novillos de Soto de la Fuente et deux erales de Juan Pedro Domecq.

Silence et deux oreilles pour Filiberto, deux oreilles et deux oreilles pour Parrita, deux oreilles puis deux oreilles et rabo pour Victor Acebo.

Sortie a hombros pour les trois garçons.


A Coria (Caceres), festival organisé dans le cadre de la V° Feria Internationale du Toro. Les novillos de Carmen Valiente (1° et 6°) et de La Peregrina ont laissé onze oreilles dans les mains des toreros du jour.

  • Andy Cartagena : deux oreilles.
  • Antonio Ferrera : deux oreilles.
  • El Cid : oreille.
  • El Fandi: deux oreilles.
  • José Garrido : deux oreilles.
  • José Rojo: deux oreilles.