Victoire des écoles taurines contre le CRAC.

Le Centre de Tauromachie de Nîmes et son avocat Maître Jean-Pierre Bigonnet défendent les écoles taurines et remportent une nouvelle victoire face aux anti-corrida du CRAC.

Ce lundi 18 mars, la Cour Administrative d’Appel de  Marseille a rejeté pour la 3ème fois le recours du CRAC voulant la fermeture des écoles de tauromachie.
Depuis novembre 2014, date à laquelle le Préfet du Gard avait rejeté la demande du CRAC qui voulait interdire les écoles taurines, le Centre de Tauromachie de Nîmes a réagi et a demandé à Maître Bigonnet ,avocat au barreau d’Alès, de défendre notre existence légitime auprès de la jeunesse très attachée à ses traditions et à sa culture.
La demande des anti-corrida a été une nouvelle fois rejetée en décembre 2016 et maintenant en mars 2019 pour la 3ème fois. 
Nous remercions particulièrement Maître Bigonnet pour le travail accompli.
(Communiqué du CTN)