Valencia. 19 mars (tarde). Oreille pour Finito de Cordoba lors d’une bonne corrida de Fuente Ymbro.

Les absents (demi-arène) ont eu tort de ne pas assister à la dernière corrida des Fallas qui a vu lidier un bon encierro de Fuente Ymbro, bien présenté et donnant pas mal de jeu, le second, « Damasco« , primé de la vuelta al ruedo posthume.

Finito de Cordoba, habitué de la devise, a su tirer le meilleur parti de ses opposants, signant une précieuse faena à son premier  hélas gâchée avec la rapière (salut) puis renouvelant semblable prestation avec cette fois une meilleure conclusion (oreille).

Roman eut la chance de toucher le meilleur toro de la tarde. Face à ce « Damasco » qui se révéla de haute note, chargeant inlassablement avec beaucoup de caste, le garçon se montra volontaire, se faisant prendre (heureusement sans dommages) et revenant au feu avec fermeté et détermination face à un adversaire qui ne laissait pas place au doute. Hélas tout espoir de trophée disparut lors de l’exécution de la suerte suprême (salut). La faena face au bon quinto fut à nouveau de bonne facture, mais à nouveau mal rématée avec les aciers que Roman eut du mal à utiliser suite à sa cogida (nouveau salut).

Ginés Marin ne sut trouver l’accord avec le troisième et abrégea le débat (silence). Le bon sixième parut l’inspirer davantage, en témoigna une longue faena qui aurait peut-être pu être primée si le toro n’avait tardé à tomber, l’usage maladroit du descabello réduisant à néant tout espoir de trophée (salut).

(Photo : Arjona)