Valencia. 18 mars. Oreille pour Ventura. Même tarif pour Ponce, blessure en sus.

Corrida mixte hier à Valencia avec Diego Ventura, Enrique Ponce et Toñete, le cavalier affrontant deux toros de Los Espartales (1° et 4°) et les piétons quatre d’Olga Jimenez (2º, 5º et 6º) et Parladé (3°).

Une corrida marquée par la blessure d’Enrique Ponce par le cinquième toro de la tarde. Face à ce bicho exigeant, le torero de Chiva construisit sa faena méthodiquement, d’abord sur la droite, puis sur le bord opposé avant de se faire prendre en esquissant un pecho après un molinete inversé. Bilan : cornada de deux trajectoires de 10 et 5 cm au niveau du fessier et rupture du ligament latéral et du ligament croisé au niveau du genou gauche. Pronostic : grave. Toñete expédia le bicho (silence).

Le Maestro de Chiva avait auparavant coupé une oreille du second au terme d’une première faena sui generis conclu par une lame entière.

Diego Ventura ouvrit la tarde par la lidia d’un toro de Los Espartales noble mais un peu fade. Bon trasteo du cavalier qui ne parvient pas à toucher les gradins (silence). Le cavalier mit les bouchées doubles pour animer un second toro sans transmission et aplomado. Beaucoup de mérite  pour parvenir à en tirer quelque chose, le centaure foulant souvent des terrains compromis. Oreille après un rejon de muerte concluant au second assaut.

Toñete, pour sa présentation de matador à Valencia, tomba sur un fade toro de Parladé. Sa première faena fut tout aussi neutre que le caractère du cornu, le final en terrains de proximité n’apportant rien de plus au trasteo du garçon (silence). Face au sixième, Toñete se montra volontaire, laissant quelques séquences gauchères de correcte facture (nouveau silence).

(Photo : Arjona)