Beaucaire. Le défi en blanc et noir (suite).

Que l’aficionado qui n’a jamais entendu parler de l’encaste Jijona, des ganaderias de Martinez, Aleas ou Montalvo nous sorte son mouchoir blanc !

Avec cet encaste et ces élevages, nous rentrons de plain-pied dans l’histoire. Notre imaginaire nous renvoie au siècle passé, voire même à celui d’avant.

Originaire de Colmenar Viejo au nord de Madrid, les toros blanc et noir de Martinez étaient les préférés des grands Joselito et Belmonte. Plus tard, basés à Salamanca, ils ont été les favoris des vedettes des années 50 aux années 70.

Depuis, ils sont tombés en disgrâce de ces messieurs haut-perchés qui se nomment «figura del toreo». Ce sont les mêmes qui se permettent le luxe de ne pas rentrer dans les tirages au sort de Madrid….. alors, aller toréer des toros Blancs et Noirs d’un autre siècle !!!

L‘élevage de Jara de Retamar est né en 1981 par l’achat de vaches à Montalvo qui les avait lui-même achetées à Vicente Martinez, après la guerre civile. Leur distinction première est le pelage : berendo en negro, alunarado, capuchino, lucero, calzon, botinero……des cartes d’identités longues comme des listes électorales.

Au comportement … ce sera la surprise de l’année. Une vraie découverte.

(communiqué)

Arbre généalogique Jara del Retamar