Madrid. Le premier épisode de la saison 2 du bombo madrilène diffusé hier.

La saison 2 du bombo madrilène a commencé hier avec le tirage au sort associant toreros et ganaderias.

C’est dans la salle Alcalá de la plaza de toros de Las Ventas que s’est déroulé ce premier épisode en présence d’un nombreux public venu assister à un événement peu courant dans le domaine de la Fiesta, la première expérience du genre ayant été tentée lors de la dernière Feria de Otoño.

Effectué par deux des présidents des corridas de Las Ventas, Justo Polo Ramos et Trinidad López Pastor, le tirage au sort a associé toreros et ganaderias de la façon suivante :

  • Paco Ureña et Alcurrucén.
  • Sébastien Castella et Jandilla.
  • Ginés Marín et Montalvo.
  • Enrique Ponce et Juan Pedro Domecq. 
  • Andrés Roca Rey et Adolfo Martín.
  • Diego Urdiales et Alcurrucén.
  • Miguel Ángel Perera et Fuente Ymbro.
  • Alberto López Simón et Parladé.
  • Antonio Ferrera et Puerto de San Lorenzo.
  • Álvaro Lorenzo et Garcigrande.

 

A noter que Roca Rey affrontera les toros d’Adolfo Martin, une ganaderia dont il a aussi choisi un exemplaire pour le mano a mano qui l’opposera à Juan Bautista lors de la Corrida Goyesca de la Feria du Riz arlésienne.

Les deux postes non encore pourvus pour chaque corrida seront occupés :

  • soit par un torero ayant participé au bombo et qui souhaite toréer une corrida supplémentaire.
  • soit par un torero qui confirmera son alternative.
  • soit par un torero émergent.
  • soit par un torero habitués aux corridas dures à qui on offrira l’opportunité d’entrer dans un autre type de cartel.
  • soit enfin par un torero possédant la légitimité pour toréer durant la San Isidro.

 

(Photos : Javier Arroyo)