Las Ventas. Bombo a minima pour la San Isidro 2019.

Simon Casas, qui dirige l’empresa Plaza 1 qui préside aux destinées de la plaza de toros de Las Ventas, a informé que le principe du tirage au sort (bombo) pour la confection des cartels sera effectif pour la San Isidro 2019

Pour cette San Isidro, la méthodologie sera différente de celle utilisée pour la Feria de Otoño 2018. Cette fois il y aura deux bombos, un avec 10 ganaderias, l’autre avec 10 toreros.

Pour chaque ganaderia, on tirera au sort un torero. Les deux autres postes seront occupés par deux autres toreros qui seront choisis selon les critères suivants :

  • toreros ayant participé au bombo et qui sollicitent de toréer une corrida de plus.
  • confirmations d’alternatives.
  • toreros émergeants.
  • toreros habitués des corridas dures auxquels on offre la possibilité d’entrer dans un autre type de cartel.
  • autres toreros qui ont la légitimité pour toréer lors de la San Isidro.

Les toreros qui n’auront pas participé au bombo auront la possibilité de négocier avec l’empresa une autre ganaderia de l’abono qui n’est pas dans celles du bombo.

Les ganaderias sélectionnées pour participer au bombo sont les suivantes :

  • Jandilla / Vegahermosa
  • Garcigrande / Domingo Hernández
  • El Puerto de San Lorenzo / Ventana del Puerto
  • Juan Pedro Domecq
  • Alcurrucén
  • Montalvo
  • Fuente Ymbro
  • Alcurrucén (bis)
  • Parladé
  • Adolfo Martín

 

NdlR : En fait des conditions a minima qui laissent le champ libre aux figuras qui ne participeront sûrement pas au bombo et pour lesquelles rien ne devrait changer puisque la négociation des contrats se fera directement avec l’empresa. Nos chères figuritas ne devraient pas être trop impactées par ce système peu contraignant pour elles.

Simon Casas, qui n’est jamais en manque d’idées, aurait du mal à imposer un bombo total, si tant est qu’il en ait eu la louable intention. Mais on peut rêver !