Les spectacles du week-end.

A San Cristobal (Vénézuéla), samedi 2 février, présentation réussie pour Thomas Dufau qui indulte « Sonsonete« , cinquième toro de la tarde porteur du fer de Rancho Grande.

Deux oreilles symboliques pour le représentant tricolore qui avait coupé une oreille de son premier adversaire affichant quant à lui la devise d’El Prado.

Palmas aux deux pour César Valencia. Deux silences pour Eduardo Gallo.

(Photo : Federico Montes)


A Leon (Mexique), vendredi 1er février, l’unique oreille pour Sébastien Castella qui offre le sobrero pour forcer le succès mais qui n’obtient qu’une ovation à l’issue de son troisième combat.

  • Guillermo Hermoso de Mendoza (rejon) : silence et ovation.
  • Sebastián Castella : oreille, silence et ovation.
  • Joselito Adame : ovation aux deux.

Les sept toros portaient le fer de Fernando de la Mora.

(Photo: Serial Taurino de León)


A Leon (Mexique), samedi 2 février, Diego Silveti coupe un rabo lors de la corrida de despedida de l’aficion locale de son compatriote Ignacio Garibay, lequel coupe les deux oreilles de son second adversaire de Bernardo de Quirós.

  • Pablo Hermoso de Mendoza (rejon) : silence et palmas.
  • Ignacio Garibay : silence et deux oreilles.
  • Diego Silveti : ovation puis deux oreilles et rabo.

 

(Photo: Suerte Matador)


Encarnación de Díaz (Mexique), samedi 2 février, pour la Corrida de La Chona, triomphe d’Enrique Ponce qui, après avoir été sifflé à son premier, remet les pendules à l’heure en coupant les deux oreilles de son second adversaire de Torreon de Cañas.

Palmas aux deux pour Sébastien Castella et pour Fabian Barba. Oreille et palmas pour Fermín Espinosa “Armillita “IV”. 

(Photo: Emilio Méndez)


Juriquilla (Mexique), samedi 2 février, triomphe de Diego Ventura qui coupe les deux oreilles de son second toro de Fernando de la Mora.

Santiago Zendejas, Arturo Saldívar et Andrés Roca Rey coupent chacun une oreille.

  • Diego Ventura (rejon) : ovation et deux oreilles.
  • Santiago Zendejas (rejon) : oreille et ovation.
  • Arturo Saldívar : ovation et oreille.
  • Andrés Roca Rey : oreille et ovation.