Retour sur la présentation des cartels de la Feria d’Istres.

Beaucoup de monde, comme d’habitude, pour la présentation des cartels de la Feria d’Istres 2019, une affiche très attendue car il se passe toujours quelque chose dans les arènes du Palio.

Bernard Carbuccia « Marsella » prit la parole en premier pour remercier le maire pour son appui indéfectible, mais aussi toute l’équipe qui oeuvre chaque année pour que la feria soit une réussite.

C’est donc tout naturellement que François Bernardini, le premier magistrat de la cité, prit le relais pour remercier lui aussi tous les soutiens, mais aussi insister sur l’importance d’un cycle qui, temporada après temporada, draine vers les arènes du Palio un public conquis par la qualité des affiches proposées par la direction.

Le préfet de police vint ensuite évoquer son parcours d’aficionado étayé par les organisateurs locaux qui lui permirent de parfaire ses connaissances et d’enrichir son expérience au plus près de l’action.

Jean Teisseire, l’une des chevilles ouvrières de l’aficion locale, reçut la médaille de la ville des mains du maire pour son parcours militant d’aficionado.

Georges Yvon, président de la commission taurine, revint ensuite sur les spectacles proposés l’an dernier, en insistant sur leur qualité et en souhaitant que l’affiche 2019 comble tout autant les attentes de l’aficion.

On passa ensuite à la présentation des cartels en commençant par la matinée du samedi consacrée à la pédagogie de la Fiesta, un moment de transmission de la culture taurine à charge de l’Association des Aficionados Practicos représentée au micro par Christophe De Vos.

Bernard reprit ensuite le micro pour présenter le premier événement de cette feria, le vendredi après-midi l’alternative d’Adrien Salenc par El Juli (dont le novillero nîmois fut l’élève par le biais de sa fondation), alternative dont Andrés Roca Rey sera le témoin, les toros de Zalduendo apportant leur pierre à l’édifice. Après avoir confié son émotion au micro, Adrien resta aux côtés de Bernard pour commenter la suite de la présentation.

Avant cette annonce, et pour que les choses soient claires, le directeur des arènes précisa que Juan Leal avait été le premier torero contacté pour la confection des cartels, mais qu’un accord n’avait pu être trouvé, les exigences du torero et de son équipe étant trop importantes.

La note torista sera la répétition le samedi des toros de Valverde dont le combat fut l’an dernier l’un des points forts de la feria. Le ganadero Jean-Luc Couturier vint au micro présenter le lot choisi cette année pour défendre l’honneur de la devise. Octavio Chacon et Javier Cortes combattront le redouté fer en mano a mano.

Le dimanche sera placé sous le signe du Mexique avec le matin une novillada de Cuillé pour six novilleros et dont la récompense au triomphateur sera l’engagement dans la plus grande arène du monde, celle de Mexico.

Enfin, pour clore la feria, le dimanche après-midi, première Corrida Charra célébrée au Palio avec tout le cérémonial en usage au Mexique, costumes, musique et décor aux couleurs aztèques. L’idée au départ était de faire venir des toros mexicains de Mimiahuapam, mais les contraintes administratives ont fait renoncer les organisateurs qui se sont alors tournés vers du bétail de Victoriano del Rio. Enrique Ponce, maintenant dans son jardin à Istres, sera le chef de lidia, Sébastien Castella et Luis David Adame complétant la terna.

Enfin et pour être complet, c’est une corrida portugaise qui sera proposée le 3 août en nocturne dans le cadre des fêtes d’Istres avec des toros de Juliette et Christophe Fano pour les rejoneadores Gonçalo Fernandes et Mara Pimenta. Participation des Forcados de San Mancos.

La phrase de la Feria, nous la devons à Maître Eric Dupond-Moretti, le célèbre avocat :

« Je ne défendrai pas la corrida car elle n’a pas à être défendue, pour la simple et bonne raison qu’elle est un droit, positif et acquis, un droit officiellement reconnu. »

L’affiche, une oeuvre de l’artiste Christian Gaillard, disparu au mois d’août dernier, fut enfin dévoilée avant l’e traditionnel échange du verre de l’amitié.