Méjanes. 64ème AG de l’Union des Clubs Taurins Paul Ricard.

La traditionnelle Assemblée Générale des Clubs Taurins Paul Ricard s’est déroulée comme de coutume samedi dernier au Domaine de Méjanes, propriété de la famille du créateur du célèbre apéritif anisé.

C’est Dominique Perron, emblématique Président de l’UCTPR, qui ouvrit les débats, insistant sur le fait que l’association était devenue la première d’Europe en dépassant les 16000 membres ((16119) répartis en 401 clubs dont une très forte représentation ce jour, et donc un quorum plus que largement dépassé.

Naïs Lesbros, Reine d’Arles

Après les remerciements d’usage, Dominique Perron céda le micro à Naïs Lesbros, Reine d’Arles, qui manifesta son attachement aux coutumes et traditions, taurines notamment, insistant sur la nécessité de les préserver car, « pour savoir où l’on va, il faut savoir d’où on vient ». 

Dominique Perron et son successeur Stéphane Castel

On passa ensuite aux bilans moraux et financiers, approuvés à l’unanimité, puis à la présentation du bureau avec les entrants et les sortants dont Dominique Perron qui, au terme d’une quinzaine d’années de bons et loyaux services, laisse sa place à Stéphane Castel qu’il épaulera au poste de vice-Président.

Paul Hermé et Bernard Langlade

Gérard Suberchicot et Jérémy Serrano

Christophe Chay

On passa ensuite, images à l’appui, aux bilans de la temporada écoulée, Paul Hermé et Bernard Langlade évoquant respectivement les manifestations taurines espagnoles dans le Sud-Est et dans le Sud-Ouest, Jérémy Serrano détaillant la saison en course camarguaise et Gérard Suberchicot la saison en course landaise, Christophe Chay menant les débats.

On passa ensuite à la remise des prix, en commençant par la course landaise (présentation Guillaume Marsan).

Guillaume Marsan

Bastien Meunier, Champion des jeunes sauteurs, et Morgan Checchin, champion des jeunes écarteurs

Kevin Ribeiro, champion de France des sauteurs

Gauthier Labeyrie, champion de France des écarteurs

Coup de Coeur à l’Harmonie de Samadet représentée par deux de ses membres, Julie et Carole

Course camarguaise (présentation Arnaud Frade).

Arnaud Frade

Romain Fouque, raseteur au Trophée de l’Avenir

Manade Nicollin représentée par Guillaume Granchi.

Vincent Félix, raseteur au Trophée des As

Coup de Coeur au raseteur Benjamin Villard

Corrida Sud-Ouest (présentation Guillaume Marsan).

Meilleur novillero sans picadors : Solal Calmet « Solalito »

Meilleure ganaderia en novillada sans picadors : Le Lartet de Paul et Jérôme Bonnet

Meilleur novillero en piquée : Dorian Canton

Meilleure ganaderia en corrida : La Quinta représentée par Alvaro Conradi

Corrida Sud-Est (présentation Arnaud Frade).

Meilleur matador : Juan Bautista

Juan Bautista profita de sa présence pour offrir à Dominique Perron l’une de ses capes, lequel ne tarda pas à s’en saisir pour esquisser une (approximative) véronique sous les applaudissements de l’assemblée.

Toujours concernant Juan Bautista, le comédien Arnaud Agnel vit annoncer la création d’un spectacle consacré au torero arlésien et dont la première aura lieu au théâtre d’Arles deux jours avant la corrida de despedida du Maestro.

Dominique Perron, Juan Bautista et Arnaud Agnel

La remise des prix corrida du Sud-Est se poursuivit ensuite.

Meilleure ganaderia en piquée : Virgen Maria représentée par Jean-Marie Raymond

Meilleur novillero : Adrien Salenc

Meilleure ganaderia en corrida : Victorino Martin

Victorino Martin Garcia a également reçu la Médaille d’Honneur de l’UCTPR des mains de Dominique Perron.

Coup de Coeur à Luc Jalabert, prix reçu par son frère Marc et ses enfants Lola et Jean-Baptiste

Enfin pour terminer, Dominique Perron a reçu un trophée offert par l’ONCT (représenté par André Viard)
et l’UVTF (représentée par Olivier Baratchart)

Pour finir, des images de la carrière du président sortant furent projetées, souvenirs d’une période intense riche de convivialité et de partage, une rétrospective qui transmit une notable émotion tant sur la scène que dans la salle. Et c‘est un Dominique Perron visiblement ému qui conclut cette 64ème AG de l’UCTPR, souhaitant bonne route à son successeur.

Et tout se termina par le(s) verre(s) de l’amitié précédant les traditionnelles agapes.

A l’an que ven !