Nouvelles d’outre-Atlantique. Manizales, Mexico.

A Manizales, vendredi 11 janvier, pour le festival au bénéfice de l’hôpital pour enfants local, Alvaro Lorenzo a obtenu les deux oreilles et le rabo symboliques de « Fosforero », sixième novillo de la tarde porteur du fer d’Ernesto Gutierrez.

Antonio Ferrera, Sébastien Castella et Luis Bolivar sortent eux aussi a hombros avec chacun deux oreilles en poche.

Un trophée pour El Juli et Cristobal Pardo.

Guillermo Valencia ne parvient pas à dominer un novillo exigeant et entend trois avis.

  • Antonio Ferrera : deux oreilles.
  • El Juli : oreille.
  • Sebastián Castella : deux oreilles.
  • Cristóbal Pardo : oreille.
  • Luis Bolívar : deux oreilles.
  • Álvaro Lorenzo : deux oreilles et rabo symboliques.
  • Guillermo Valencia : silence après trois avis.

(Photo : William Cortés. Vidéo : Feria TV).


A Manizales, samedi 12 janvier, beau final de la Feria del Café avec un mano a mano triomphal entre Enrique Ponce, qui coupe trois oreilles, et El Juli, qui en coupe quatre.

Si les toros d’Ernesto Gutierrez ont donné un bon jeu, on ne saurait être aussi enthousiaste au niveau des armures (rendues ?) bien modestes pour que la confrontation des deux figuras se passe au mieux… ce qui n’a pas empêché deux volteretas spectaculaires mais heureusement sans conséquences pour les deux diestros.

  • Enrique Ponce : oreille, vuelta et deux oreilles.
  • El Juli : oreille, oreille et deux oreilles.

(Photo = Julian Velazco. Vidéo : Feria TV)


A Mexico, dimanche 13 janvier, face à des toros de San Mateo bien présentés mais de jeu décevant, Federico Pizarro, qui faisait ses adieux à la Monumental, fut le seul à couper une oreille.

  • Federico Pizarro : silence et oreille.
  • Fermín Rivera : silence et palmas.
  • Gerardo Adame : ovation aux deux.

(Photo : Tadeo Alcina)

Detalles decimoprimera corrida en La México, Donde nacen las emociones. from La Plaza México on Vimeo.