Cali. 30 décembre. Sébastien Castella indulte « Boticario » d’Ernesto Gutierrez.

C’était hier la Corrida Internationale de Cali (Colombie) avec trois toreros de trois origines différentes, Antonio Ferrera pour l’Espagne, Sébastien Castella pour la France et Luis Bolivar pour la Colombie, les toros d’Ernesto Gutierrez étant eux aussi d’origine locale.

Le grand triomphateur de cette tarde, qui avait vu la plaza de toros de Cañaveralejo se remplir aux trois quarts, fut Sébastien Castella qui indulta « Boticario« , second toro de la course, auquel il coupa symboliquement les deux oreilles. Un pavillon du cinquième vint compléter la moisson de trophées du biterrois.

Autre belle performance à mettre à l’actif de Luis Bolivar qui coupa quant à lui une oreille de chacun de ses opposants au terme de deux faenas de bon niveau que le public sut apprécier à leur juste valeur.

Antonio Ferrera n’eut guère de chance au sorteo  avec un premier adversaire juste de forces qu’il toréa au ralenti mais qu’il tua mal (trois assauts à l’épée) et un second adversaire compliqué qui ne lui permit pas de revenir dans la course mais qu’il expédia cette fois d’un grand coup de rapière.

  • Antonio Ferrera : palmas aux deux.
  • Sebastian Castella : deux oreilles symboliques après indulto et oreille.
  • Luis Bolívar : oreille et oreille.

 

(Vidéo : Feria TV)