Carlos Olsina poursuit sa préparation mexicaine.

C’est avec beaucoup d’envie que Charles entame sa troisième semaine au Mexique.

Il y peaufine les bases de tout le travail de préparation en prévision de la temporada 2019. Les tentaderos s’enchaînent quasi-journalièrement, comme il y a deux jours chez Joaquim Aguilar où il pu exprimer tout son talent devant trois excellentes vaches.

Il faut dire que son indulto il y a quinze jours, devant un pensionnaire de la ganaderia San Salvador en guise d’entrée en matière mexicaine, lui a ouvert les portes de nombreuses tientas.

Outre le fait de toucher  des bêtes et continuer à se faire connaître, cela lui permet de compléter avantageusement le travail foncier important auquel il se soumet. Il sait que les cartels qui vont lui être proposés vont être plus exigeants, plus difficiles et c’est en toute connaissance et avec beaucoup de confiance et de sérénité qu’il se prépare aux défis qui l’attendent. Il sera au rendez-vous et rien ne sera négligé dans sa préparation sous la houlette et l’exigeance de son apoderado, Lolo de Camas.

Tout est en place pour que le travail hivernal qui est déjà bien avancé, tant sur le plan physique, technique ou artistique, le fasse arriver au meilleur de sa forme dès les premières dates d’une temporada 2019 qui s’annonce prometteuse et qui se profile d’ores et déjà, sous les meilleurs hospices.

(Communiqué de Pierre Marti)