Communiqué du Ruedo Newton et de Zocato. D’or et d’argent…

A Séville en avril dernier, je suis le consultant technique de douze chinois. Ils ont des écouteurs et sont regroupés file 2 et 3, tendido ombre pour leur première corrida, celle de Victorino.

Ce soir-là, piques fortes, les banderilles d’Escribano et Ferrera qui ne veut pas les planter. Bref, un vrai souk pour expliquer pourquoi certains péons s’en chargent et d’autres non, où et quand interviennent-ils, personne ne bondissant par hasard. C’est le fameux code, le compliqué rituel du placement des cuadrillas,du paseo jusqu’au final de la corrida. Mon vocabulaire des dialectes mandarins et cantonnais se résumait en trois mots :

– « Togno » : taureau de combat

– « Togno-hi » : torero

– « Mugno » : vache de combat, ayant donné naissance à un petit « Tognito ».

Pour corser l’affaire, dès le 3 ème « Togno », la traductrice, pourtant née à Triana, a tourné de l’œil, me laissant seul avec les chinois. j’ai donc tenté d’expliquer par gestes ce casse-tête de chez eux.

A la fin de la corrida, j’osais cette question au chef du groupe : « Toutes ces piques, ces banderilles, ces coups d’épée, ce sang.. .? »

Sublime réponse : « Chez nous,un proverbe précise que quand le chien aboie, c’est qu’il n’est pas assez cuit … ».

Alors pour être beaucoup plus clair que je ne le fus pour expliquer à l’Empire du Milieu ce qui se passait au milieu des arènes de Séville,  le Ruedo Newton a eu la lumineuse idée pour terminer la temporada 2018 d’inviter deux anciens matadors de toros français passés de l’or à l’argent : Rafael Cañada (alternative en 2000) et Mathieu Guillon « El Monteño » (2012).

On va apprendre ce qui n’est pas écrit dans les livres, des astuces, des secrets et les mystères de ces toreros devenus servants. Il y aura un tableau noir, des croix, des flèches, le pourquoi ils agissent de telle ou telle façon.

Venez les écouter. On va se régaler, ils sont captivants, ils vont nous instruire, et si vous avez un ami chinois, amenez-le, j’essaierai en trois mots de lui traduire.

Zocato.

Le jeudi  6 décembre prochain à 20h00 au Ruedo. Merci de vous inscrire : ruedonewton@gmail.com