Lunel. Colloque et AG des Bibliophiles Taurins de France.

L’Union des Bibliophiles Taurins de France (UBTF) avait pris ses quartiers le week-end dernier à Lunel.

Cette association, riche de 160 membres (nombre limité) et qui a vu le jour en 1977, a réuni ses socios pour la 41ème fois aux abords de la nouvelle plaza de toros de la cité pescalune, inaugurant même la toute nouvelle et magnifique salle polyvalente de l’édifice baptisée « salle des trophées ».

La première journée de cette rencontre était consacrée au traditionnel colloque auquel les aficionados étaient conviés. Le matin Robert Régal nous conta la vie du matador Antonio Carmona dit « Gordito » à cause de sa silhouette « généreuse » (1838-1920) et Jean-Claude Lassalle évoqua la San Fermin de Pamplona en 1900.

Après un apéritif offert par le service culturel de Lunel (chapeauté par Joël Moysan) et un repas libre pour les participants, le colloque reprit l’après-midi par l’évocation par Jacques Garcin de l’histoire du Club Taurin La Montera de Montpellier.

Montpellier. Becerrada dans les arènes Daugareil, deuxième hippodrome du boulevard de Strasbourg

Montera de Bombita offerte au club montpelliérain

Suivit « Toros de faïence pour toreros de porcelaine » de Jacques Dalquier ou l’histoire des décors taurins dans les assiettes. Enfin Philippe De Graeve évoqua le public de corrida dans l’histoire de la tauromachie.

De très intéressantes interventions sur quelques unes des nombreuses facettes de la Fiesta, sujets inépuisables pour les bibliophiles taurins et les aficionados de tous poils.

Le Président de l’UBTF, Philippe De Graeve

Le lendemain matin, place à la non moins traditionnelle Assemblée Générale avec tout ce que l’exercice comporte de points (conseil d’administration, rapport moral et rapport financier, publications en cours et à venir, …).

Et tout se termina autour du verre de l’amitié offert par la municipalité puis autour, comme il est de coutume, d’une bonne table.

(Photos : Jean-Pierre Cau et Jacques Dalquier)