Mexique. Enrique Ponce crée la polémique.

Enrique Ponce a créé la polémique ces derniers jours au Mexique où on lui reproche ses exigences quant au bétail qu’il doit « affronter », selon le site torosenelmundo.com.

Vendredi dernier, engagé pour une corrida dans la Santa María de Querétaro, il aurait fait changer ses deux toros de la ganaderia La Punta par deux de Teófilo Gómez. Au final, deux bichos très justes de présence (silence et oreillette).

A Guadalajara, toujours selon le site pré-cité, il aurait récidivé hier en faisant changer le lot de Jaral de Peñas par un lot de Bernaldo de Quirós (photo ci-dessus) qui s’est avéré manso, décasté, sans forces et douteux d’armures, « une véritable honte, des toros indignes de paraître dans l’arène la plus sérieuse du Mexique » comme le commente Jaime Sierra du site torosenelmundo.com.

Bilan : silence et grosse bronca pour le torero de Chiva qui quitta la plaza sous les huées des spectateurs.

Saine réaction du public mexicain qui a fait comprendre à une « figura » qu’il n’y a de dignité à combattre que si l’adversaire est un véritable toro bravo à tous les sens du terme, et non un ersatz, un de ces produits de substitution édulcoré et insipide qui jalonnent les temporadas de nos « figuritas ».

Nombre de publics devraient s’inspirer d’une telle réaction, car le ver est … dans le fruit. 

(Photos : Jaime Sierra et Emilio Mendez)

Les articles concernés :

https://www.torosenelmundo.com/2018/10/31/la-voz-de-jaime-sierra-enrique-ponce-quiere-imponer-su-fiesta/

https://www.torosenelmundo.com/2018/11/03/en-la-opinion-de-pepe-mata-el-publico-esta-echando-a-enrique-ponce-de-mexico/

https://www.torosenelmundo.com/2018/11/04/en-guadalajara-ponce-no-tiene-nada-que-hacer-en-mexico/