Zaragoza. 5 octobre. Les lauriers pour Adrien Salenc, le sang pour Alejandro Mora.

Face à des novillos de Los Maños, de présentation inégale et de jeux divers, Adrien Salenc triomphe en coupant les deux oreilles du second (le meilleur de la course) au terme d’une faena complète où il s’est montré sur de lui et varié, les meilleures séquences venant sur la corne droite.  

Parado, manso et de charge limité, le quinto ne fut pas du même tonneau. Pas grand chose à en tirer. Silence.

Alejandro Mora ne sut trouver l’accord avec le troisième et son trasteo ne décolla jamais vraiment malgré des séquences de bonne facture avec les étoffes. Ovation.

Le dernier de la tarde chargeait sans humilier. Le garçon signa le meilleur de sa prestation sur la corne gauche, cette même corne qui le cueillit et lui infligea une grave blessure au niveau du Triangle de Scarpa gauche. Bilan : cornada de cinq trajectoires de 10, 15 et 20 cm pour les plus importantes avec rupture de la veine saphène et nombreuses atteintes musculaires. Pronostic grave. Juanito expédia l’animal.

Juan Silva « Juanito », chef de lidia du jour, signa une bonne première faena ambidextre avant que son adversaire ne se dégonfle. Silence après avoir pinché à la mort. Bien aussi face au quatrième, le jeune portugais perdit un possible trophée à la mort. Nouveau silence.

  • Juan Silva « Juanito » : silence aux deux.
  • Adrien Salenc : deux oreilles et silence.
  • Alejandro Mora : ovation et blessure.

Photos : Joël Buravand.
Voir toutes les photos de Joël.