Arnedo. 1er octobre. Une course à oublier.

Une tarde à ranger très vite dans les oubliettes à cause d’un lot de novillos de Casasola (encaste Domecq via Aldeanueva) fade et très juste de forces, proche de l’invalidité.

Le premier fut renvoyé aux corrales et remplacé par un sobrero de José Escolar sorti en quatrième position et qui, bien que compliqué, fut le seul à figurer dignement lors de cette après-midi sans toros.

Que faire quand on est privé de matière première ? Les novilleros du jour ont essayé de sortir leur épingle du jeu, faute de mieux. Bilan : cinq silences et quelques sifflets. Point n’est besoin d’entrer dans les détails.

  • Ángel Jiménez : silence et quelques sifflets.
  • David Salvador : silence aux deux.
  • Fernando Plaza : silence aux deux.

Photo des trois novilleros malchanceux : Joël Buravand.
Voir toutes les photos de Joël.