Zaragoza. 30 septembre. Manuela Agustina López Flores, Francisco Romero et Pepe Moral lauréats de la concours.

Corrida-concours hier à Zaragoza avec des toros (dans l’ordre de sortie) de Manuela Agustina López Flores, Prieto de la Cal, José Benítez Cubero, Peñajara, San Martín et Pedraza de Yeltes pour Octavio Chacón, Manuel Escribano et Pepe Moral.

C’est « Creyente » de Manuela Agustina López Flores qui remporte le prix au meilleur toro. Quatre passages au cheval avant de finir sans moteur dans la muleta d’Octavio Chacon qui essaya d’en tirer le meilleur sur les deux bords et qui le tua d’une bonne lame. Salut pour Chacon et palmas à l’arrastre.

Le Prieto de la Cal, reçu de rodillas par Manuel Escribano, prit quatre piques sans bravoure, puis se montra décasté au dernier tiers, ne permettant pas grand chose au torero de Gerena qui l’occit d’une demi-lame au troisième assaut. Silence pour le piéton et sifflets à l’arrastre. 

Le Benitez Cubero permit à Pepe Moral de s’illustrer au capote avant d’entrer à quatre reprises dans le peto en partant à chaque fois de plus loin. Noble mais ayant perdu des forces, il n’autorisa pas le sévillan à baisser la main. On retiendra quelques bonnes tandas gauchères. Vuelta protestée pour Moral et ovation à la sortie du Cubero.

Le Peñajara sorti en quatrième position jeta la pièce montée au sol lors de la première rencontre avant de se faire prier pour charger la fois suivante. Le palco imposa contre l’avis de Chacon une troisième rencontre. Muleta en main, le garçon fut très au-dessus de son opposant qui restait collé au sable, l’obligeant à tirer des muletazos dans les terrains de proximité. Encore une bonne lame pour le gaditano qui fit une vuelta après pétition d’oreille. Arrastre sifflé.

Le San Martin ne s’employa pas dans le peto en trois rencontres prises de plus en plus loin, puis se montra assez doux dans la muleta d’Escribano, affichant une notable absence de caste. Salut après une lame entière. Ovation au toro.

Le Pedraza de Yeltes mit les reins au cheval lors de trois rencontres sérieuses, puis il refusa la quatrième. Jouant des cornes dans la muleta et finissant a menos, il resta quasiment inédit au dernier tiers. Silence pour Moral et division d’opinions pour le bicho.

  • Octavio Chacón : salut et vuelta.
  • Manuel Escribano : silence et salut.
  • Pepe Moral : vuelta et silence.

Photos : Philippe Gil Mir.
Voir aussi les photos de Joël Buravand.

Le palmarès :

Trophée Virgen del Pilar au meilleur toro: « Creyente » de Manuela Agustina López Flores.

Trophée Virgen del Pilar au meilleur picador : Francisco Romero qui piqua le troisième.

Trophée Virgen del Pilar au meilleur matador-lidiador: Pepe Moral pour sa lidia au troisième.