Madrid. 29 septembre. Francisco de Manuel et « Jurista » se détachent d’une bonne course de Fuente Ymbro.

Face à des novillos de Fuente Ymbro bien présentés et offrant des possibilités dans l’ensemble, le 5° au-dessus du lot, pas de trophées pour la terna du jour composée de Juanito, Pablo Mora et Francisco de Manuel.

Le sixième novillo a été remplacé par un sobrero d’El Cotillo, remplacé lui même par un second sobrero de Hato Blanco.

Juanito, bien au capote lors de la réception du brave premier, laissa par la suite, lorsqu’il parvint à trouver l’accord avec son opposant, quelques méritoires séquences, principalement sur la main droite (salut). Face à un quatrième un peu tarde, le jeune portugais afficha à nouveau ses bonnes dispositions mais sans que son trasteo parvienne à décoller (silence).

Pablo Mora hérita d’un premier adversaire qui se décomposa en arrivant au dernier tiers, ne permettant que peu de choses au novillero qui l’expédia d’une demi-lame (silence). Le quinto fut un novillo important qui permit une bonne réception au capote, afficha de la bravoure face au lancier (palmas) puis qui montra beaucoup d’entrega dans la muleta d’un Mora un peu dépassé par la caste de son adversaire mais qui ne démérita pas pour autant. Palmas après une estocade trasera et desprendida. Forte ovation à l’arrastre de « Jurista« .

Francisco de Manuel fut intéressant au capote face à un troisième encasté qui fut applaudi aux piques puis qui permit au jeune madrilène de s’illustrer lors d’une bonne faena qui lui aurait certainement valu une oreille si l’épée avait été concluante. Hélas la rapière ne fut effective qu’au second assaut, et malgré une forte pétition, la récompense se limita à une vuelta. Le sixième ter n’offrait aucune option. Le garçon se montra professionnel, faute de mieux. Silence.

  • Juanito : salut et silence.
  • Pablo Mora : silence et palmas.
  • Francisco de Manuel : vuelta et silence.

Photos : Ferdinand De Marchi.

Voir le résumé en vidéo.