Séville. 28 septembre. A peine une vuelta pour Juanito.

Les novillos de Talavante, bien présentés (sauf le 3°), ont plombé le premier spectacle de la Feria de San Miguel de par leur fadeur et leur manque de race, le quinto légèrement au-dessus du lot.

Angel Jimenez ne put faire grand chose d’un premier qui se dégonfla très vite. Silence. Il sut trouver l’accord avec le quatrième lors d’un bon début de faena sur la main droite mais l’intensité baissa lors du changement de main. Le novillo s’arrêta et la suite n’eut pas le même impact. Salut au tiers.

Juan Silva « Juanito » sut tirer le meilleur de son premier adversaire sans que son trasteo ne dépasse une honnête moyenne. Salut au tiers. Il accueillit le quinto a porta gayola, puis se releva pour quelques séquences de bon goût. La faena qui suivit fut méritoire jusqu’à ce que le bicho coupe les gaz, obligeant le garçon à lui arracher les dernières tandas. Vuelta après une lame atravesada portée au second assaut.

Francisco de Manuel tomba sur la sardine du jour qui en plus perdit des forces lors d’une vuelta de campana. Soso et noble au dernier tiers, il permit une faenita propre mais sans transmission. Silence. Le sixième, faible lui aussi, n’entra dans les étoffes que contraint et forcé. Des muletazos isolés de bonne facture précédèrent une lame trasera. Silence.

  • Angel Jimenez : silence et salut.
  • Juanito : salut et vuelta.
  • Francisco de Manuel : silence aux deux.

.

Photo : plazadetorosdelamaestranza.com

Voir les photos de Joël Buravand.