Les spectacles du 6 septembre.

A Valladolid, face à des toros de Vellosino mal présentés et de peu de forces, on retrouvait (surprise !) … Morante de La Puebla et José Maria Manzanares, et Emilio de Justo invité de dernière minute (il remplaçait Cayetano) à la table des « grands ». 

Au bilan un flop de plus grâce à des toros élevés pour « servir ». Point n’est besoin de dessin.

  • Morante de La Puebla : silence et division d’opinions.
  • José Maria Manzanares : silence et salut.
  • Emilio de Justo : salut aux deux.

Photo : Arjona.


A Calasparra (Murcia), changement de registre avec des novillos de Prieto de la Cal bien présentés mais fades, à l’exception du bon  deuxième. 

Grande tarde pour Maximo Solera qui sort a hombros après avoir coupé une oreille à chacun de ses adversaires et conquis le public murciano. Comme souvent, et pour étayer le propos, il est allé les deux fois accueillir ses opposants a porta gayola avant de se donner à fond et de récolter les fruits de son engagement. Enhorabuena, Maxime !

A signaler que les deux Puertas Grandes de ce début de feria sont à mettre à l’actif de deux novilleros français, Adrien Salenc et Maxime Solera. Ça mérite d’être signalé.

Silences pour Curro Marquez et Cristobal Reyes.

  • Curro Marquez : silence aux deux.
  • Maxime Solera : oreille et oreille.
  • Cristobal Reyes : silence aux deux.

A Villaseca de la Sagra (Toledo), les novillos de La Quinta, très bien présentés, sont sortis mansos et sans entrega, et seul Jorge Isiegas a pu couper une oreille du second de la tarde.

Adrien Salenc n’a pu poursuivre sur  la lancée de Calasparra, laissant tout de même une bonne impression. Silences pour Angel Jimenez.

  • Angel Jimenez : silence aux deux.
  • Jorge Isiegas : oreille et silence.
  • Adrien Salenc : palmas et silence.

Photos : Joël Buravand.
Voir toutes les photos de Joël : PHOTOS.


Autres résultats

Peralta (Navarra).

Novillos de Condessa de Sobral.

  • Kevin de Luis : oreille et oreille.
  • El Adoureño : ovation et sifflets.
  • Francisco de Manuel : silence et ovation.

Villamayor de Santiago (Cuenca).

Rejon. Toros de Eugenio Frías.

  • Borja Baena : ovation et deux oreilles.
  • Andy Cartagena : deux oreilles et oreille.
  • Leonardo Hernández : deux oreilles et ovation.

Hoyo de Manzanares (Madrid).

NSP célébrée dans le cadre du Certamen Camino Hacia Las Ventas.

Erales de Monte la Ermita, les 5° et 6° primés de la vuelta.

  • Luis Pasero : silence aux deux.
  • Jesús García : vuelta et oreille.
  • Juan José Villa « Villita »: deux oreilles puis deux oreilles et rabo.