Les spectacles du 4 août.

A Huelva, triomphe de Miguel Angel Perera qui indulte « Sereno« , deuxième toro de la tarde porteur du fer de Torrealta auquel il coupe symboliquement les trophées maxima.

Andrés Roca Rey accompagne Perera par la Puerta Grande après avoir coupé les deux oreilles du sixième.

El Juli repart les mains vides.

  • El Juli : salut aux deux. 
  • Miguel Angel Perera : deux oreilles et rabo symboliques, puis salut.
  • Andrés Roca Rey : salut et deux oreilles.

Photo : Gonzalez Arjona.


Au Puerto de Santa Maria (Cadiz), Puerta Grande pour Daniel Crespo qui prenait l’alternative et qui coupe une oreille à chacun de ses toros.

Morante de La Puebla  est applaudi à son premier, puis il reçoit une bronca monumentale à son second qu’il ne veut pas voir et qu’il fait massacrer à la pique avant de l’exécuter sans le toréer. Sin verguenza !!! Décidément la plaza d’el Puerto ne porte pas chance à Morante qui avait interrompu sa saison après son passage par ces mêmes arènes.

Ovation et salut aux deux pour José Maria Manzanares.

  • Morante de La Puebla : palmas et bronca monumentale.
  • José Maria Manzanares : salut aux deux.
  • Daniel Crespo : oreille et oreille.

 

Les toros portaient les fers de Nuñez del Cuvillo et Fernando Sampedro (4° bis). Tous sont sortis justes de présentation et décastés. Le noble premier un peu au-dessus de ses congénères.

Pour l’histoire, Daniel Crespo a pris l’alternative avec « Utrijo », de Nuñez del Cuvillo, n° 160, colorado, 510 kg.

Photo : Arjona.


A Estella (Navarra), importante prestation de David Mora qui coupe les deux oreilles de son premier toro, puis qui indulte « Entomologo » son second  de Torrehandilla auquel il coupe symboliquement les deux oreilles et le rabo.

Salut pour Fortes et Vuelta pour Javier Marin.

  • David Mora : deux oreilles, puis deux oreilles et rabo symboliques.
  • Fortes : salut et palmas.
  • Javier Marin : vuelta et palmas.

 

Les toros portaient les fers de Torrehandilla (2º, 4º et 5º) y Torreherberos (1º, 3º et 6º). Bien présentés, ils ont donné un bon jeu.

Photo: @prensadavidmora.


Autres résultats

La Adrada (Ávila).

Toros de Camino de Santiago.

  • Finito de Córdoba : silence et deux oreilles.
  • El Cid : silence et deux oreilles.
  • Antonio Nazaré : silence aux deux. 

Berja (Almería).

Deux toros de Fermín Bohórquez pour le rejon, et quatre de El Torero.

  • Léa Vicens : silence et oreille.
  • El Fandi : silence et oreille.
  • Sébastien Castella : palmas aux deux.

Lodosa (Navarra).

Certamen « Piquillo de Oro ».

Quatre novillos de Tomás Prieto de la Cal.

  • Jesús Vela : palmas et silence.
  • Carlos Olsina (remplaçant Javier Gallardo) : silence aux deux.

Otero de Herreros (Segovia). 

Quatre novillos de Ángel Luis Peña.

  • Ángel Téllez : deux oreilles et deux oreilles.
  • Alfonso Ortíz : deux oreilles et deux oreilles.

Navas de San Juan (Jaén). 

Novillos de Aguadulce.

  • José Antonio Pardo « Joselete » : oreille, oreille et oreille à celui qu’il tua à la place de Gómez Valenzuela.
  • Daniel Barbero : silence et oreille.
  • Gómez Valenzuela : oreille à l’unique qu’il a tué.

Le novillero Gómez Valenzuela a été gravement blessé par son premier novillo de Aguadulce à l’entrée a matar. Cornada de trois trois trajectoires dans la cuisse droite. Pronostic grave.


Zahinos (Badajoz). 
Rejon. Novillos Bernardino Píriz.
  • Joao Moura hijo : oreille et oreille.
  • Andrés Romero : oreille puis deux oreilles et rabo.