Tartas. 8 juillet. Excellente novillada de La Espera. Deux oreilles pour Yon Lamothe.

Excellente novillada de La Espera qui aura vu sortir un très joli lot de novillos, homogène et de présentation sérieuse.

Très nobles les deux premiers, plus encasté le second, ils auront tous permis aux jeunes novillero de s’exprimer.

Victor Hernandez a montré sa maturité a ce niveau en étalant un registre impressionnant de passes parfaites, trop ? Un registre un peu trop «scolaire» mais néanmoins intéressant. Il échoue aux aciers, ce qui le prive d’un trophée mérité. 

Yon Lamothe jouait à domicile. Concentré et motivé, il reçoit son adversaire centre piste à genoux, comme à Mugron en 2017, et enchaîne une faena variée et, cette fois-ci, pleine de personnalité. L’artiste s’exprime, et les passes s’enchaînent dans un registre varié et lié avec un changement de main que lui seul sait donner à ce niveau de cette façon, dans le cours de la charge. Un pinchazo puis une entière d’effet rapide qui lui permet de couper 2 oreilles. 

Francisco Fernandez, qui débutait en France, a hérité du novillo le plus encasté. Il attaque ce dernier par des véroniques autoritaires et marque ainsi son envie, sans céder de terrain. Il conduit son novillo au centre, et lui sert une faena toute en domination qui a l’énorme vertu de mettre en valeur les qualités extraordinaires de ce novillo. Il démontre ainsi qu’il possède déjà une bonne lecture du toro, et qu’il sait y adapter sa faena. A son âge et compte tenu de son expérience, il mérité d’être suivi.. Il échoue aux aciers, ce qui le prive de trophées, laissons lui le temps…

Sortie a hombros de Yon Lamothe et du ganadero Jean-François Majesté sous les applaudissements d’un public ravi.

Un quart d’arène.  

Présidence : Manolo Gloria. 

  • Victor Hernandez : vuelta al ruedo.
  • Yon Lamothe : 2 oreilles.
  • Francisco Fernandez : applaudissements.

 

Le prix de l’ACOSO a été remis à Yon Lamothe.

Reseña : Philippe Lestouroune. Photos : Jean-Marie Crampes.