Séville. 7 juin. A peine une vuelta pour Pacheco.

A Sevilla, pour la novillada nocturne, la direction programmait des utreros de Dolores Rufino, justes de présentation et finissant sosos au dernier tiers, d’où le faible résultat artistique avec une vuelta pour Miguel Angel Pacheco et un salut pour Calerito, le reste se finissant par des silences.

  • Miguel Angel Pacheco : silence et vuelta.
  • Jesus Muñoz : silence aux deux.
  • Calerito : salut et silence.

Photo : Joël Buravand.
Voir toutes les photos de Joël en cliquant ici : PHOTOS.