Madrid. 7 juin. Nouvelle blessure pour Javier Cortés.

Madrid proposait hier un desafio ganadero entre deux toros Rehuelga et quatre de Pallares, le second fer cité amputé d’un exemplaire (2° de la course) renvoyé aux corrales pour boiterie et remplacé par un sobrero de José Luis Marca.

Une course qui voyait le retour à Las Ventas de Javier Cortés, blessé lors de sa première parution, et qui finit une fois encore à l’infirmerie suite à une cornada infligée par le sobrero.

Ivan Vicente débuta sa tarde par la lidia d’un Rehuelga noble mais un peu soso et accusant une pointe de faiblesse. Faena de correcte facture mais de transmission limitée, conclue par une bonne estocade. Salut. Le bon quatrième, de Pallares, ne fut pas complètement exploité par le madrilène qui dessina une longue faena dont on retiendra des détails. Silence après une estocade concluante portée au second assaut.

Javier Cortés combattit en premier le Pallarés initialement prévu en cinquième position. Doté d’une certaine alegria dans ses premières embestidas, le toro baissait ensuite de ton et réduisait ses charges, finissant un peu soso. Faena volontaire mais de peu de portée sur les tendidos. Salut. Le second adversaire de Javier, porteur du fer de José Luis Marca, était un toro violent et dangereux. Derrotant avec force, il finit par charger l’homme, le bousculant puis le reprenant au sol. Le garçon tint à finir l’ouvrage en estoquant ce sobrero comme il le put avant de rejoindre l’infirmerie. Palmas. Bilan : puntazo à la cuisse droite et contusions diverses. Pronostic réservé.

Javier Jimenez prit en charge le Rehuelga porteur du dossard n° 3 par de bonnes véroniques, dessinant ensuite un quite à l’identique. Manquant d’entrega dans la muleta, le bicho afficha de bonnes dispositions sur la corne droite bien que s’y montrant un peu soso, d’où bien peu de transmission en direction des étagères malgré la bonne volonté affichée par le garçon. Silence. Le sixième, de Pallarés, ne lui permit guère plus et le jeune torero s’en tira avec professionnalisme. Silence après un final compliqué avec les aciers.

Photos : Plaza 1 et Javier Arroyo (blessure).

Voir le résumé en vidéo.