Madrid. Hommage à Ivan Fandiño.

La Comunidad de Madrid a rendu hommage hier à Ivan Fandiño en dévoilant un azulejo à sa mémoire.

Apposée au bas du tendido 1 en présence du gérant du Centre des Affaires Taurines, Manuel Ángel Fernández Mateo, de membres du centre pré-cité, de proches du torero, de représentants du mundillo et d’aficionados, la céramique rappelle les plus de 30 paseillos du torero de Orduña dans cette plaza de toros, sa sortie a hombros en 2014 et son encerrona historique de 2015.

« Exemple de courage, de stoîcisme et d’héroïsme » peut-on lire sur l’azulejo qui fait désormais partie des murs et de l’histoire de Las Ventas. Hommage à une vie entière dédiée au toro à laquelle une tragique cornada survenue le 17 juin de l’an passé a mis fin.

L’idylle entre le « León de Orduña » et Las Ventas a débuté lors de sa présentation de novillero dans la capitale le 12 septembre 2004, une tarde lors de laquelle il coupa l’une des treize oreilles obtenues dans la première arène du monde. Depuis, il avait acquis le titre de « torero de Madrid ».

La première oreille de matador est arrivée lors de la Feria de la Comunidad de 2010 devant un toro de Guardiola Fantoni. Le costume que Fandiño portait lors de cette tarde, cédé par la famille du diestro, est exposé au Musée Taurin de Las Ventas.