Arles. 31 mars (matin). Triomphe de José Antonio Valencia.

En ouverture de feria, l’Ecole Taurine du Pays d’Arles organisait une novillada sans picadors pour fêter ses 30 ans d’existence..

Face à des erales du Laget, le second primé de la vuelta, le jeune vénézuélien de l’école taurine locale, José Antonio Valencia profite des bonnes dispositions du second pour se montrer à son avantage en signant une bonne faena qui lui vaudra les deux oreilles de son opposant. Il ne put renouveler sa perfermance face au quinto qui ne put aller au bout de ses intentions suite à un choc contre un burladero (salut).

Lucas Miñana (ET de Béziers), chef de lidia du jour, signa deux prestations en demi-teinte, ne parvenant pas à dépasser le stade d’un toreo très moyen dont on retiendra quelques détails (silence aux deux).

Adam Samira (ET du Pays d’Arles) signa une première prestation d’inégale valeur dont quelques bonnes séquences lui vaudront un pavillon après une entière au second assaut. Le sixième, juste de forces, ne lui permit pas de se mettre en valeur. De plus il tua mal et se retira en silence.

Photos : Joël Buravand.
Voir toutes les photos de Joël en cliquant ici : PHOTOS.