Les spectacles du week-end (1).

A Villaluenga del Rosario (Cadiz), pour le festival piqué, El Fandi triomphe en coupant les trophées maxima au troisième novillo de la tarde. 

Deux oreilles pour Diego Ventura et Salvador Vega, une pour El Cordobés et salut pour le novillero Lagartijo.

Les novillos portaient les fers de Prudencio pour le rejon, et Soto de la Fuente, Torrealta et Los Azores pour les piétons.


A Medellin, devant d’imprésentables toros d’Ernesto Gutierrez, anovillados et douteux d’armures (trois sifflés à l’arrastre, un déclenchant une bronca), Enrique Ponce, El Juli et Juan de Castilla concluent la Feria de la Macarena sur une note amère.

Point n’est besoin de s’étendre sur un spectacle qui ne rend pas service à la Fiesta.

Toro ou novillo ? Pour la corrida ou pour le rejon ? Lamentable… (Photo : Veronica Sierra)
  • Enrique Ponce : salut et oreille généreuse. 
  • El Juli : quelques applaudissements aux deux.
  • Juan de Castilla : salut et oreille.