Olivenza dévoile ses cartels.


L’empresa Ruedo de Olivenza, membre de la FIT, a présenté hier les cartels de la Feria d’Olivenza 2018.

La Feria, qui augmente en densité avec une corrida supplémentaire, se déroulera du 2 au 4 mars, et débutera par une novillada piquée mettant en avant six novilleros.

Un hommage sera rendu à Julian Lopez « El Juli » qui bénéficiera pour sa vingtième année d’alternative d’une double programmation en tant que matador à laquelle s’ajoutera une programmation en tant que ganadero avec la novillada d’El Freixo.

Bien évidemment il croisera sur sa route les inévitables Garcigrande lors de son premier paseo, puis en retrouvera un exemplaire lors du mano a mano qui l’opposera à Ginés Marin, l’éventail ganadero se complétant par un toro de Zalduendo et un de Victorino Martin.

Côté bétail, rien de particulier avec, outre les Garcigrande (Domecq), des toros d’El Tajo y La Reina (Domecq-Nuñez, propriété de Joselito), et Victoriano del Rio (Domecq).

A noter la présence de Juan José Padilla dans sa temporada d’adieu.

L’affiche est la suivante :

  • Vendredi 2 mars : novillos d’El Freixo pour María del Mar Santos, Juanito, Alfonso Cadaval, Toñete, Marcos et Alejandro Adame.
  • Samedi 3 mars (matin) : toros del Tajo y la Reina pour Juan José Padilla, José Garrido et Luis David Adame.
  • Samedi 3 mars (tarde): toros de Garcigrande pour Julián López « El Juli », Miguel Ángel Perera et Alejandro Talavante.
  • Dimanche 4 mars (matin): toros de Victoriano del Río pour Enrique Ponce, Antonio Ferrera et Andrés Roca Rey. 

  • Dimanche 4 mars (tarde): toros de Zalduendo, Victorino Martín et Garcigrande pour El Juli et Ginés Marín, mano a mano.