Fiesta campera du Club Taurin Marc Serrano … à travers les gouttes.

Ce dimanche, le Club Taurin Marc Serrano organisait, autour de son maestro, la suite de la fiesta campera du 3 décembre qui fut interrompue par le mistral.

C’est finalement une soixantaine de courageux et courageuses qui ont rallié Le Grand Badon, fief de la famille Cuillé. Et ils ont eu bien raison car, malgré un ciel plombé, pas une goutte d’eau n’est venue troubler le déroulement de la tienta.

Marc a d’abord touché une vache très exigeante. Il a fallu toute la technique du torero nîmois pour d’abord la dominer, et pour ensuite la toréer parfaitement et longuement sur les deux bords.

Le toro, un cinqueño au trapio des plus sérieux, fut accueilli par de bonnes véroniques. Face au cheval, le Cuillé part de loin, met les reins et pousse bien. Belle pique de Jean-Loup Aillet. La seconde rencontre est de moindre qualité. Marc économise le bicho qui manque d’un poil de force. La corne gauche est bonne, Marc en profite largement, en alignant de superbes séries de naturelles, d’autant plus que le toro se reprend et va à mas. Le matador nîmois construit une bien belle et intelligente faena conclue par quelques adornos du plus bel effet.

Un très bon entrainement pour Marc devant une vache de caractère et un toro intéressant.

Un grand merci à la famille Cuillé, à la cavalerie Bonijol et à Marc-Antoine Romero hijo, ainsi qu’aux personnes présentes et aux membres du CTMS qui ont œuvré pour la réussite de cette journée.

Pour suivre l’actualité de notre torero, cliquez ici !!