Carnet noir. Décès du matador mexicain Miguel Espinosa « Armillita ».

Le matador Miguel Espinosa « Armillita » est décédé avant-hier à Aguascalientes (on évoque un infarctus).

Le torero a été retrouvé mort à ma mi-journée (heure locale) dans sa maison d’Aguascalientes par un ami venu le visiter.

Miguel Espinosa Menéndez était né le 29 septembre 1958 à Aguascalientes. Fils du maestro Fermín Espinosa Saucedo “Armillita”, frère des matadors Manuel et Fermín “Armillita”, il s’intéresse très tôt à la tauromachie et, instruit en la matière par son père, suit ses traces avec les qualités qui sont les siennes.

Ainsi il aura une brillante carrière de novillero avant de prendre l’alternative à Queretaro le 27 novembre 1977, Manolo Martínez lui cédant le toro « Arlequin » de Javier Garfias en présence de Eloy Cavazos et José Mari Manzanares.

Il confirma son doctorat :

  • à Mexico le 18 février 1979 des mains de Mariano Ramos, Niño de la Capea officiant comme témoin. , le toro de la cérémonie, portait cette fois le fer de Jaral de Peñas.
  • à Las Ventas le 25 mai 1983, Manolo Vázquez lui cédant le toro « Piconero » de Gabriel Rojas, en présence une nouvelle fois de José Maria Manzanares.

 

De nombreux succès ont émaillé sa carrière jusqu’à ses adieux, après plus d’un millier de paseos, le 1er mai 2005 à Aguascalientes, ne sortant ensuite qu’une fois de sa retraite le 6 décembre 2009 pour confirmer l’alternative de Cayetano Rivera Ordóñez dans la Mexico.

De nombreuses personnalités se sont rendues au Palacio de Gobierno de Aguascalientes pour lui rendre un dernier hommage.

Miguel Espinosa Menéndez « Armillita » avait 59 ans.

RIP.