Dylan Raimbaud passe dans les rangs des cuadrillas.

Après Tomas Ubeda, Geoffrey Chastel « El Péré » et bien d’autres, Dylan Raimbaud a choisi de bifurquer sur son parcours de torero et de prendre la voie parallèle des cuadrillas pour rester au chevet de sa passion.

Faire preuve de clairvoyance et de maturité dans cette voie si difficile qu’il avait choisie est tout à l’honneur du jeune homme qui n’aura pas à rougir de son parcours. On lui souhaite de s’épanouir dans cette nouvelle étape où il pourra s’affirmer comme le fait son copain Tomas qui progresse de jour en jour sous l’argent du costume. Enhorabuena y suerte !

Ci-dessous le communiqué de Dylan :

Bonsoir à tous,

Vient d’arriver l’hiver, et le temps des remises en question, il était temps pour moi de tirer une conclusion, après une saison riche en émotions diverses, je me suis rendu compte que je suis arrivé au bout de mes limites en tant que novillero.

Mon unique objectif en me lançant dans cette aventure était de devenir un torero de premier plan, la tauromachie a atteint une dimension trop importante. Et le temps passant j’ai pris conscience qu’il m’était impossible de pouvoir rivaliser avec les stars actuelles.

Ma passion reste intacte, ainsi il est pour moi impensable de m’éloigner de ce milieu, et de cet animal qui m’ont tant apporté, autant sur le plan personnel que professionnel. C’est pour cela qu’après de longs moments de réflexion, j’ai dû prendre une décision importante, sûrement la plus dure de ma vie, à partir de l’année prochaine je ne m’habillerai plus d’or, mais d’argent.

Je remercie du fond du cœur toutes les personnes qui ont cru en moi et transmi leur savoir, leur soutien, et leur aficion, en particulier Paquito Leal, Tino Lopes, Agustin Losada, Gilles Raoux et Morenito D Arles Ouramdane. Je tiens aussi à remercier ma mère et mes frères qui ont été présents dans les pires et les meilleurs moments.

Une page se tourne mais c’est toujours du même livre dont on parle !

Bonne fin d’année à tous et à l’année prochaine !