Calasparra. Remise des prix de la Feria del Arroz 2017.

La Feria del Arroz 2017 de Calasparra restera dans la mémoire des aficionados français pour plusieurs raisons.

Tout d’abord une présence tricolore inédite aux cartels avec Andy Younes le lundi, Adrien Salenc le mardi et une affiche bleu-blanc-rouge le mercredi avec Tibo Garcia, El Adoureño et André Lagravère « El Galo ».

Mauvais souvenir pour Adrien Salenc qui fut vilainement cogido contre les tablas le mardi, l’obligeant à écourter sa temporada et perdant du fait quelques rendez-vous importants. Mauvais souvenir sûrement aussi pour El Galo qui écouta les trois avis.

Mais la temporada à Calasparra ne s’arrête pas aux prestations de nos ressortissants tricolores et la fin de saison a réuni bon nombre d’aficionados de la région pour la traditionnelle remise des prix.

Le palmarès est le suivant :

  • Meilleur puyazo : Francisco Javier Elena “Patillas”.
  • Meilleur quite en situation de danger : Alberto Carrero.
  • Meilleure paire de banderilles : Carlos Pacheco.
  • Meilleure estocade : Jesús Enrique Colombo.
  • Détail pour le souvenir  “Ángel Rodríguez Moya”: Jordi Arce et Antonio Merino.
  • Meilleur novillo : “Jerezoso” de Villamarta.
  • Meilleure novillada : ex aequo  Monteviejo et Ana Romero.

D’autres distinctions ont notamment mis en avant la ganaderia de Miura pour ses 175 ans d’ancienneté, le matador Rafaelillo pour ses succès, notamment face aux Miura qu’il a très souvent combattus.

Le moment le plus important fut celui de la remise du Trophée « Espiga de Oro » à Jorge Rico, triomphateur de l’édition 2017 de la Feria del Arroz et qu’on espère voir en 2018 en France.

Un hommage fut aussi rendu à Victorino Martin Andrés et à tous les disparus.

Enhorabuena à lPedro Perez « Chicote », empresario de la plaza, pour la qualité des cartels, à l’aficion locale regroupée au sein du Club Taurin de Calasparra pour ses connaissances et son exigence, et une nouvelle fois un grand merci pour son accueil chaleureux.

Photo: Leticia Rico