Chinchon. 21 octobre. Le succès au rendez-vous de l’édition 2017.

C’était hier la  XCIV° édition du plus vieux festival taurin d’Espagne, celui de Chinchon (Madrid).

Pour 2017, les organisateurs avaient choisi de reconduire la ganaderia d’Antonio Bañuelos suite à son bon comportement lors de la précédente édition. Si la noblesse fut au rendez-vous, on déplorera les forces justes des bichos du jour qui laissèrent cependant dix oreilles et un rabo dans les mains des participants, l’avantage aux points revenant à David Mora qui coupa un rabo.

« Caminante » et « Valorada », respectivement troisième et sixième de la tarde, furent primés de la vuelta posthume.

  • Miguel Abellán : deux oreilles.
  • Manuel Escribano : oreille.
  • David Mora : deux oreilles et rabo.
  • Rubén Pinar : deux oreilles.
  • Javier Jiménez : salut.
  • Aitor Fernández (novillero) : deux oreilles.
  • Álvaro Chinchón (becerrista) : oreille.

 

Rubén Pinar et Javier Jiménez remplaçaient El Cid et Roman initialement prévus au cartel.

(Photo : Javier Arroyo)