Le mercato d’hiver a commencé.

Quelques rares spectacles notés sur l’agenda taurin, pâles lueurs d’une temporada européenne qui s’éteint avec les dernières fiestas camperas.

Comme de coutume, la période est propice aux changements, que ce soit dans les cuadrillas ou au niveau des apoderados, avec bien sûr en toile de fond une certaine insatisfaction pour certains, une insatisfaction certaine pour d’autres, et toujours des séparations, dit-on, de manière amicale, avec en point de mire l’amélioration d’un parcours ou d’une carrière.

Ainsi en est-il pour Juan Bautista qui s’est séparé de Mariano Jimenez et José Ignacio Ramos pour confier les rênes de sa carrière à Manuel Martinez Erice, lequel avait vu Sébastien Castella le quitter en cours de temporada. Le biterrois a rejoint Simon Casas qui, du coup, se sépare de Paco Ureña (qui continuera cependant avec Lionel Buisson, membre du staff de Casas), de Javier Jimenez et d’ Andy Younes pour se consacrer uniquement à lui et à Léa Vicens.

Perez Mota et Rafael Corbelle se séparent aussi (ils travaillaient ensemble depuis 2016), tout comme Varea et Alberto Garcia, gérant de l’empresa Tauroemoción.

D’autres annonces viendront avant que ne débute la temporada 2018. Nous vous en tiendront informés.