« Apprentissages incongrus », un texte de Jacques Lanfranchi.

En 2006, le regretté grand photographe Lucien Clergue fit une conférence en Arles sur « l’avenir de la photo numérique ».

La photo argentique demande du temps, de la concentration qui font du principe de rareté, un moteur, de l’attente une vertu, du photographe un artisan. (1).

Loin des tsunamis de clichés, des  pixels et autres photoshop ; la magie du cliché dans sa boîte, redécouvert.

Le 30 mai 1959, l’empresa des arènes d’Arles Pierre Pouly annonce pour la feria pascale : Miguelin, Diego Puerta et Pierre Schull devant les toros de Don Antonio Perez Angoso, les trois toreros ont le même parrain d’alternative : Luis Miguel Dominguin.

Brigitte Bardot, tournant à Sète, les extérieurs du film « Babette s’en va en guerre », à son grand désespoir, ne pourra être présente ! Jean Cocteau, Yves Saint Laurent, Bernard et Annabelle Buffet, Robert Lamoureux et Pablo Picasso seront dans les gradins.

Pour des raisons de transport (2), Miguelin et Puerta sont absents, le paseo commence à 17h30 au lieu de 15, et la course s’achèvera à la nuit. Pablo Picasso profitera de cet intermède, pour prendre sa première leçon de mandoline, chez son ami Affintranger dont le magasin d’antiquités se trouve au pied des escaliers de la plaza rhodanienne.

L’homme du 3ème Art, s’essaye au 4ème.

Depuis 1960, François André loue les terres à Marc Rouvilain, au pied des Alpilles, au Mas de l’île. Il tiente le bétail, sur la propriété dans un bouvau  en bois ( en arrière de l’actuel).

Ce jour là, Lucien Clergue qui avait fait si souvent le toro de salon, pour Pierre Schull, son camarade d’école, franchit le pas. Cape en main, il est immortalisé sur pellicule.

Le photographe des toreros, l’homme du sixième art, pratique celui de Cuchares. Les photos restent, mais souvent pas les histoires qui les accompagnent ( Emma Cole).

A Don Victorino Martin Andres.
Jacques Lanfranchi « El Kallista »
mercredi 4 octobre 2017

  • Hervé Gardette : « Quel avenir pour la photo d’art à l’ère du numérique » 2006
  • les deux toreros espagnols sont en transit sur l’aéroport de Barcelone, l’un arrive de Malaga, l’autre de la Linea de la conception.

 

  • Photo 1: collection privée Famille Affintranger
  • Photo 2 : collection Dumoulin

 

Bibliographie

  • Pierre Schull, le rêve brisé Jacques Lanfranchi (2000)
  • Clergue dans l’arène, association Lucien Clergue en pays d’Arles 2010