Le Zapato de Oro d’Arnedo pour El Adoureño, la Naranja de Oro d’Algemesi pour Colombo.

Les cycles de novilladas d’Arnedo et d’Algemesi à peine terminés que les noms des lauréats sont rendus publics.

A Arnedo, c’est Yanis « El Adoureño » qui remporte le très convoité Zapato de Oro. Alors qu’il n’était pas sur l’affiche au départ, le garçon est venu en remplacement de Tibo Garcia, et comme cela arrive quelquefois, quelle que soit la discipline, c’est l’outsider qui crée la surprise.

Ndr: après l’avoir vu début septembre à Calasparra durant la Feria del Arroz, j’avais écrit : « Son toreo publerino sut toucher les tendidos qu’il toréa plus (à mon avis) que l’animal. Si quelques tandas furent de bon niveau, son toreo accrocheur pourrait le cantonner aux pueblos s’il n’en change pas. On attendra toutefois de le revoir pour affiner ce jugement que je ne veux pas trop hâtif ». Yanis a prouvé à Arnedo qu’il pouvait être à la hauteur des meilleurs de la catégorie. Je lui souhaite que sa carrière aille a mas et que mon jugement n’ait justement pas été trop hâtif. Suerte ! Enhorabuena aussi à son picador, Laurent Langlois, qui remporte le prix décerné au meilleur picador.

Le palmarès d’Arnedo est le suivant :

  • Triomphateur du Zapato de Oro: Yannis « El Adoureño”.
  • Meilleurer ganadería: José Escolar.
  • Meilleur novillo: Pajarito, de José Escolar.
  • Meilleure paire de banderilles: Raúl Cervantes.
  • Meilleur puyazo: Laurent Langlois, de la cuadrilla de El Adoureño.
  • Meilleure estocade: Jesús Enrique Colombo.
  • Meilleur toreo de cape: Jesús Enrique Colombo.
  • Meilleures tandas de naturelles: Carlos Ochoa.

(Photos : Carmelo Betolaza)

 

A Algemesi, la commission taurine a élu Jesús Enrique Colombo comme triomphateur de la Setmana de Bous. Le jeune torero vénézuélien ajoute donc le trophée Naranja de Oro à un palmarès déjà conséquent.

Les lauréats sont les suivants :

  • Naranja de Oro au novillero triomphateur : Jesús Enrique Colombo.
  • Naranja de Plata à l’élève triomphateur (NSP) : Juan Pedro Llaguno.
  • Meilleur rejoneador : Juan Manuel Munera.
  • Meilleure novillada : Lagunajanda.
  • Meilleur novillo : Mocoso, de Flor de Jara.
  • Meilleur picador : Juan Francisco Peña.
  • Détail pour le souvenir ( Berca TV) : Jordi Pérez.
  • Meilleur banderillero : desierto.

(Photos : Mateo)