Les spectacles du 27 septembre.

A Madrid, face à des novillos d’El Ventorillo, bien présentés, maniables mais justes de forces, c’est Carlos Ochoa qui, pour sa présentation officielle en piquée à Las Ventas, laisse la meilleure impression face au dernier de la tarde. Hélas ses deux adversaires finirent a menos, limitant l’impact du travail du garçon.

Jésus Enrique Colombo signe lui aussi deux bonnes prestations qui, pour lui aussi, furent un peu dévalorisées par le manque de présence du bétail.

Leo Valadez, volontaire, ne trouve pas l’accord avec un deuxième qui garda la tête haute, puis parvient à tirer le maximum d’un quinto compliqué mais connaît des difficultés avec les aciers.

  • Jésus Enrique Colombo : palmas et salut.
  • Leo Valadez : silence aux deux.
  • Carlos Ochoa : palmas et salut.

 

Photos : Joël Buravand.
Voir les autres photos de Joël en cliquant ici : PHOTOS.


Abarán (Murcia), triomphe d’El Juli avec trois oreilles, mais qu’il faut peut-être relativiser par des toros de Las Ramblas terciados et fades de façon générale (A vaincre sans péril …).

Miguel Angel Perera coupe une oreille du cinquième. Silence et division d’opinions pour Cayetano.

  • El Juli : oreille et deux oreilles.
  • Miguel Angel Perera : salut et oreille.
  • Cayetano : silence et division d’opinions.

 

(Photo : Toromedia)


A Arnedo, première journée du Zapato de Oro avec des novillos d’El Pilar de présentation inégale et de jeux divers. Début en demi-teinte avec cinq silences et une seule vuelta pour Angel Jimenez.

  • Angel Jimenez : vuelta et silence.
  • Toñete : silence aux deux.
  • Pablo Mora : silence aux deux.

 

(Photo : Carmelo Betolaza)


A Algemesi, deuxième novillada sans picadors du cycle avec des erales d’Aida Jovani, très bien présentés mais de peu de jeu.

Deux oreilles pour Borja Collado et Jordi Perez qui sortent a hombros. Une oreille pour Miguel Polope avec pétition de la seconde. Les trois garçons appartiennent à l’Ecole Taurine de Valencia.

  • Borja Collado : oreille et oreille.
  • Miguel Polope : palmas et oreille (avec pétition de la seconde).
  • Jordi Perez : deux oreilles du sobrero.

 

(Photo : Mateo)