Les spectacles du 10 août.

A Gijon, face à des toros du Conde de Mayalde, bien présentés et donnant un jeu inégal, seul Juan José Padilla parvient à couper une oreille avec, il est vrai, un sorteo plus favorable.

  • Juan José Padilla : vuelta et oreille.
  • Sébastien Castella : palmas et silence.
  • Alberto López Simón : silence et palmas.

 

(Photo : Javier Arroyo)


A Huesca, les toros de Nuñez de Tarifa, de présentation inégale, ont donné peu de jeu et seul Alejandro Talavante a pu leur couper un pavillon.

  • El Fandi : silence et silence.
  • Alejandro Talavante : oreille et ovation.
  • Ginés Marín : salut et silence.

 

(Photo: Jalle Añaños)