Azpeitia. 29 juillet. Deux oreilles pour Perera face à un Fuente Ymbro de vuelta.

A Azpeitia, les toros de Fuente Ymbro, de belle présentation, ont animé la tarde, les 4° et 5° se détachant du lot, le 3° affichant des complications.

Curro Diaz, qui revenait de blessure, faillit à nouveau être mis hors de combat. Le premier de la tarde, après les doblones d’ouverture de la faena, le cueillit et lui fit faire une voltereta qui le laissa inconscient. Transporté à l’infirmerie, il n’en ressortit que pour lidier le quatrième. Perera le remplaça et composa une faena vaillante et puissante conclue par une bonne estocade au second assaut. Salut. Face au quatrième, Curro Diaz composa une faena ambidextre artistique mêlant technique et inspiration. Oreille avec pétition de la seconde après un bon coup de rapière.

Face à son premier adversaire (sorti en troisième position, le tours s’échangeant avec Roca Rey suite à la cogida de Curro Diaz), Miguel Angel Perera se montra techniquement parfait sur la main droite avant que le bicho ne se décompose au final. Silence après pinchazo et bajonazo. Le quinto fut d’un autre tonneau. Cet « Hostelero » qui galopa sans se lasser et avec alegria dans les étoffes, fut le toro de la tarde et Perera sut exploiter ses qualités pour composer une grande faena sur les deux bords, intense, profonde, rématée par une grande estocade. Vuelta pour le Fuente Ymbro et deux oreilles pour Perera.

Andrés Roca Rey se montra à son avantage au capote face à son premier opposant, puis muleta en mains il dessina une faena puissante, notamment lors de séquences droitières en redondo des plus abouties avant passage à gauche pour des naturelles profondes. Silence après des difficultés avec l’acier. A nouveau une bonne faena face au sixième avec des séquences inspirées à gauche portant sur le public. Final par manoletinas puis une demi-lame suffisante. Ovation.

(Photo : Javier Arroyo)