Les autres spectacles du 23 juillet : Saint Vincent de Tyrosse, Avila, Roquetas de Mar et Santander.

A Saint Vincent de Tyrosse, face à des toros de Hermanos Martinez Pedres souvent compliqués, le jeune matador mexicain Luis David Adame frôle la Puerta Grande.

Après avoir coupé une oreille du troisième au terme d’une bonne faena, le garçon récidive face au compliqué sixième, mettant toute sa volonté dans la balance. Hélas l’estocade longue d’effet tiédit l’enthousiasme du public et la récompense se limite à une vuelta.

Juan Bautista, chef de lidia du jour, tombe sur un premier adversaire sans grandes possibilités finissant a menos. On retiendra de la première prestation de l’arlésien des détails au capote et la volonté de bien faire. Silence. Le compliqué quatrième permit cependant à Juan Bautista de laisser des détails de qualité dans un ensemble propre et bien construit terni par un échec avec l’épée. Ovation.

Joselito Adame, deuxième mexicain du cartel et frère du premier, signa une première faena ambidextre à base de lents muletazos mais perdit un possible trophée par un mauvais usage de la rapière. Ovation. Face au quinto, on retiendra un quite por collera avec Luis David, puis une bonne faena instrumentée sur les deux mains mais une nouvel fois ternie par un échec lors de la mise à mort. Silence.

A noter pour l’histoire que c’était la deuxième fois en près d’un siècle que deux matadors mexicains, frères de sang, partageaient la même affiche en Europe. La première affiche mettait au même cartel Fermín et Juan Espinosa ‘Armillita’. C’était il y a 95 ans à Béziers face à des toros de Martin Alonso. Les deux frères Adame se retrouveront à San Sebastian le 13 août prochain.


A Avila, triomphe d’Alberto Lopez Simon qui coupe les deux oreilles de son premier adversaire et sort a hombros pour la corrida célébrant le 150ème anniversaire de la plaza de toros. Les deux frères Ordoñez, Paquirri et Cayetano, coupent chacun une oreille.

Les toros du jour, maniables dans l’ensemble,  portaient le fer de Juan Albarran.

Paquirri : salut et oreille avec forte pétition de la seconde.

Cayetano : silence et oreille.

Alberto López Simón : deux oreilles et salut.

Photos : Joël Buravand.
Voir toutes les photos de Joël en cliquant ici : PHOTOS.


A Roquetas de Mar (Almeria), Puerta Grande pour Miguel Angel Perera qui coupe les deux oreilles de son premier opposant (salut à son second).

Silence et division d’opinions pour Morante de La Puebla. Silence et ovation pour Alejandro Talavante.

Les toros de Garcia Jimenez, bien présentés, sont sortis maniables. Bon le deuxième, compliqués les deux derniers.

  • Morante de La Puebla : silence et division d’opinions.
  • Miguel Angel Perera : deux oreilles et salut.
  • Alejandro Talavante : silence et ovation.

 

(Photo : Gonzalez Arjona)


A Santander, face à des toros de Luis Terron compliqués, Diego Ventura sort victorieux du mano a mano qui l’opposait à Leonardo Hernandez et ouvre la première Puerta Grande de la Feria de Santiago avec deux oreilles en poche.

  • Diego Ventura : salut, oreille et oreille.
  • Leonardo Hernandez : palmas, oreille et salut.

 

(Photo : Arjona)